Processus créatif ou partie de cache cache ?

A l’origine, toujours une émotion, une sensation puis vient l’idée. Le plus souvent ma vibration est issue d’un mélange de couleurs et de lumière, peu importe le sujet.
Alors je cherche le sens de l’aquarelle. Le sens propre et le figuré, son endroit et son envers.
J’ai pris le goût de le formuler pour commencer.
Car quand l’émotion cherche ses mots, les mots trouvent tous seuls les couleurs.
L’image mentale se précise et je n’ai plus qu’à esquisser ma composition en noir et blanc pour qu’elle s’aiguise.
Avec les étapes de ma dernière peinture, je partagerais sans doute bientôt la saveur de la phase la plus exquise.
Celle ou quasi-fébrile, je jette les premières couleurs qui diffusent dans l’humide.