Je l'ai croisé il y a quelques jours.
Au détour d'un virage, il m'a surprise au volant, comme ça, sans crier gare.
C'était la deuxième fois seulement depuis ce printemps.
Il habillait les collines au fond du paysage.
Pour apparaître à cette saison, il requiert un ciel chargé, de l'humidité dans l'air.
Je ne vous en donne qu'un aperçu car en réalité, il est insaisissable...
C'est un bleu de perspective, un bleu d'atmosphère.
Proche de l'indigo mais empli de mystère.
Entre toutes, son intensité est l'élue de ma rétine, il est ma couleur idéale.
C'est une nuance d'arc en ciel. En fait, il est un bleu de lumières...